WEB RADIOWEB TVHORAIRE DES MESSES
Amakuru ya Diyoseze Nkuru ya Bujumbura
(3-11 Ruhuhuma 2020)_13/02/2020
Amakuru ya Diyoseze Nkuru ya Bujumbura
(3-11 Ruhuhuma 2020)
Amakuru ya Diyoseze Nkuru ya Bujumbura (26 Myandagaro-1 Nyakanga 2019)
Amakuru ya Diyoseze Nkuru ya Bujumbura
(16-18 Myandagaro 2019)
Publication des Actes du Premier Synode Diocésain---Archidiocèse de Bujumbura _ 13/07/2020
Publication des Actes du Premier Synode Diocésain---Archidiocèse de Bujumbura
Ijambo rya Mgr Gervais BANSHIMIYUBUSA ku musi wogushikirizwa Diocèse nkuru y'ibujumbura
Bonne fête de la sainte trinité
Messes Dominicales et Adoration
I. VICARIAT DE SAINT MICHEL
1. PAROISSE CATHÉDRALE REGINA MUNDI
2. PAROISSE SAINT MICHEL
3. PAROISSE BUYENZI
4. PAROISSE KANYOSHA
5. PAROISSE KININDO
6. PAROISSE MUSAGA
7. PAROISSE NYAKABIGA
8. PAROISSE RUZIBA
9. PAROISSE MUTANGA SUD
II. VICARIAT DE GIHOSHA
1. PAROISSE GIHOSHA
2. PAROISSE BUTERERE
3. PAROISSE GATUMBA
4. PAROISSE KAMENGE
5. PAROISSE KINAMA
6. PAROISSE NGAGARA
AUMONERIES ET CHAPELLES
1. PAROISSE CHRIST-ROI (AUMONERIE MILITAIRE)
2. AUMONERIE DE LA POLICE
3. CENTRE JEUNES KAMENGE
4. SANCTUAIRE MONT SION GIKUNGU
4. PETIT SEMINAIRE KANYOSHA
III. VICARIAT DE BUHONGA
1. PARUWASE BUHONGA
2. PARUWASE JENDA
3. PARUWASE KARINZI
4. PARUWASE MAGARA
5. PARUWASE MATARA
6. PARUWASE MAYUYU
7. PARUWASE MUBIMBI
8. PARUWASE MUTUMBA
9. PARUWASE RUGAZI
10. PAROISSE RUSHUBI
11. PAROISSE RUTONGO
IV. VICARIAT DE MURAMVYA
1. PAROISSE BUKEYE
2. PAROISSE BUKWAVU
3. PAROISSE BUZIRACANDA
4. PAROISSE KIGANDA
5. PAROISSE KIVOGA
6. PAROISSE MUNANIRA
7. PAROISSE MURAMVYA
8. PAROISSE RYARUSERA
9. PAROISSE GASURA
Poser une question
Faites un don
Aidez le Diocèse
Autres sites
92 Visiteurs en ligne
Date de publication: 19/11/2019795 Vues Publié par : Michel NIBITANGA
C'est dans ce premier temps de la messe que nous arrivons avec le poids de notre semaine, un poids de difficultés, mais aussi de joies; Nous sommes alors invités à nous rassembler pour déposer ce poids au pied de la croix

Aller à la messe c'est passer de la dispersion au rassemblement pour répondre à l'invitation du Seigneur; c'est passer de la vie quotidienne à l'écoute du Seigneur qui nous parle et qui nous constitue en Corps du Christ, en frères qui s'accueillent mutuellement. Quand nous arrivons à l'église, il y a des attitudes que nous devons adopter pour nous apprêter à célébrer le plus grand mystère de notre foi: ces débuts s'appellent des rites initiaux.

Dans l'article précédent, nous avions médité sur la messe comme une réponse à l'appel du Seigneur. Dans le présent article, la rédaction web du CEDICOM présente les attitudes que nous devons adopter pour nous apprêter à célébrer cette messe: les rites initiaux. De la procession d'entrée à l'oraison du célébrant, en passant par le chant, la salutation à l'autel du prêtre célébrant, l'acte pénitentiel, le Kyrie et de l'hymne vénérable, le Gloria, l'officiant présente la prière d'ouverture, également appelée «collecte», qui exprime le caractère de la célébration et regroupe les intentions générales de toute l'assemblée.

 

Le début de la célébration d'une messe

Le Missel intitule cette première partie de la messe «Ouverture de la célébration». Entrer dans la liturgie c'est d'abord clarifier ce en quoi consiste l'action liturgique. C'est pourquoi, les rites initiaux ont, non seulement un caractère d'une ouverture, d'une introduction et d'une préparation, mais à la fois un rôle pédagogique, et aussi une fonction initiatrice. Le but de ces rites est que les fidèles qui se réunissent se disposent à bien entendre la parole de Dieu et à célébrer dignement l'eucharistie. L'entrée est donc une «entrée en liturgie» (selon le beau titre du livre de F. Debuyst sur l'oeuvre de R. Guardini).

Le terme d'«ouverture» est d'abord à comprendre, comme l'emploient les musiciens, «l'ouverture d'une symphonie, d'un opéra...» Et, en tant que rites, ces éléments ouvrent les fidèles à une vision épiphanique des objets de la messe, des paroles, des lieux et des personnes présentes. Ils font entrer dans une autre dimension, celle du mystère. Tous les thèmes musicaux chantés au début de la célébration d'une messe apparaissent avec légèreté et brièveté, éduquant l'oreille à les reconnaître quand le moment sera venu. Cependant, les fidèles se tiennent debout. A cela s'ajoute la recommandation du silence dans l'église avant la célébration (voir «Célébrer - le silence dans la liturgie», p.40).

 

Les lieux d'apparition rituelle dans la célébration d'une messe

Il est significatif que le premier élément mentionné par le Missel soit le rassemblement des fidèles: «Lorsque le peuple est rassemblé, le prêtre s'avance vers l'autel...». La traversée des fidèles par la procession d'entrée des ministres suivant la croix et/ou le livre des évangiles, est déjà en soi polyphonique. Cette entrée processionnelle, si elle est à première vue fonctionnelle (aller de la sacristie au choeur), produit l'effet attendu: « ça commence». Davantage qu'un signal, elle atteste du passage au registre rituel, symbolisant le chemin que parcourt l'Église pèlerine jusqu'à la Jérusalem céleste.

D'autant plus que la procession s'effectue pendant le chant d'entrée, ce chant à lui seul est chargé de tous les motifs du rite: ouvrir la célébration, favoriser l'union, accompagner la procession. La mise en oeuvre de cette procession ne relève d'une précision maniaque, mais demande surtout un état d'esprit ministériel de service de l'assemblée-Église.


L'autel est le deuxième lieu par ordre d'apparition rituelle. «Quand il (le Christ) s'offre pour notre salut, il est à lui seul l'autel, le prêtre et la victime» (5e Préface de Pâques). Il doit être salué et vénéré (et éventuellement encensé, ainsi que la croix). La liturgie concentre l'attention sur un lieu, l'autel, doublé d'un objet, l'évangéliaire, auxquels s'ajoute un autre objet à saluer, le crucifix, posé sur l'autel.

Les motifs «parole» et «eucharistie» sont en quelque sorte «joués» dès l'ouverture avant d'être déployés dans la suite de la liturgie. Et le siège de présidence, de ce lieu, le prêtre qui préside la messe fait le signe de croix avec toute l'assemblée puis la salue. Ce qui suivra sera alors perçu dans ce même registre, celui où les objets, personnes, lieux, paroles signifient autre chose que leur matérialité.

 

L'entrée est aussi l'ouverture des Cieux

La première visée des rites initiaux est de demander que les fidèles rassemblés réalisent une communion trinitaire, et c'est l'échange de salutations qui manifeste le mystère de l'Église rassemblée. Et, dès le signe de croix, il y' a salutation réciproque entre le prêtre et l'assemblée, ce qui revient à nous inviter à la rencontre de celui qui vient à notre rencontre: «le Seigneur soit avec vous...!» «...et avec votre esprit».

Le prêtre nous invite à nous ouvrir à Dieu et à L'accueillir par une salutation inspirée de celles de St Paul dans ses lettres, puis par un mot plus personnel faisant le lien entre notre vie et la célébration qui commence. La Trinité sera ensuite exaltée dans l'hymne du Gloria, précédé d'une préparation pénitentielle, le Kyrie. Les rites initiaux mettent l'assemblée en présence du Kyrios-Seigneur.

Et aussitôt après l'hymne trinitaire du Gloria, la liturgie de l'accueil se termine par un temps de recueillement et une courte prière dite par le Prêtre, la prière de collecte. Le Prêtre nous invite à prier «Prions le Seigneur» dans le silence de notre coeur. Le prêtre rassemble toutes nos prières dans son coeur, il les accueille ainsi pour les offrir au Père, par Jésus et dans l'Esprit Saint. L'assemblée, alors, acquiesce en disant «Amen!», pour signifier «Oui, vraiment cette oraison du célébrant est bien notre prière aujourd'hui». Ce «Amen» achève les rites d'ouverture de la messe.


Ainsi donc, avec la liturgie d'accueil et d'entrée à la messe, nous adhérons au Christ, comme l'Épouse à l'Époux, pour constituer le Peuple de la nouvelle Alliance par la marque de notre appartenance au Seigneur et de notre identité de chrétien. C'est donc dans ce premier temps de la messe que nous arrivons avec le poids de notre semaine, un poids de difficultés, mais aussi de joies. Nous sommes alors invités à nous rassembler pour déposer ce poids au pied de la croix.

Michel NIBITANGA, CEDICOM

Commentaires
Nom et Prénom
E-mail
Votre commentaire
Saisissez le code suivant3916636583700
Faites un don
Aidez le Diocèse
Religion
LE 2 NOVEMBRE ET LA LITURGIE AUTOUR DES ÂMES QUI SONT AU PURGATOIRE02/11/2018 | 3419 Vues | Michel NIBITANGA La Tradition de l'Église affirme que ceux qui sont au purgatoire bénéficient des prières et des supplications adressées en leur faveur à Dieu....
Religion
COMMENT COMPRENDRE LE MYSTÈRE DE LA COMMUNION DES SAINTS?31/10/2018 | 3111 Vues | Michel NIBITANGA La «Communion des saints» est une sorte de solidarité entre les croyants vivants et morts unis par le Christ, une solidarité entre tous les chrétiens....
Religion
Les grandes fêtes chrétiennes célébrées au cours d'une année liturgique25/10/2018 | 1235 Vues | Michel NIBITANGA Les chrétiens manifestent leur foi en Jésus, Messie et Fils de Dieu, tandis que l'Eglise «déploie tout le mystère du Christ pendant le cycle de l'année, et à rester tendus vers la venue du Royaume....
Religion
Les grandes fêtes chrétiennes célébrées au cours d'une année liturgique23/10/2018 | 565 Vues | Michel NIBITANGA "Pour que l'association soit reconnue par la conférence des Évêques, elle se devra d'abord d'exécuter certains préliminaires et travailler dans un cadre plus large, et Ecclésiale" (l'avis de l'Abbé Sa....
Religion
Signification du rite de «lavabo» au moment de la prière d'offertoire10/10/2018 | 625 Vues | Michel NIBITANGA «Je lave mes mains en signe d'innocence pour approcher de ton autel, Seigneur» (Missel de saint Pie-V)....
WEB RADIOWEB TVHORAIRE DES MESSES
Amakuru ya Diyoseze Nkuru ya Bujumbura
(3-11 Ruhuhuma 2020)_13/02/2020
Amakuru ya Diyoseze Nkuru ya Bujumbura
(3-11 Ruhuhuma 2020)
Amakuru ya Diyoseze Nkuru ya Bujumbura (26 Myandagaro-1 Nyakanga 2019)
Amakuru ya Diyoseze Nkuru ya Bujumbura
(16-18 Myandagaro 2019)
Publication des Actes du Premier Synode Diocésain---Archidiocèse de Bujumbura _ 13/07/2020
Publication des Actes du Premier Synode Diocésain---Archidiocèse de Bujumbura
Ijambo rya Mgr Gervais BANSHIMIYUBUSA ku musi wogushikirizwa Diocèse nkuru y'ibujumbura
Bonne fête de la sainte trinité
Messes Dominicales et Adoration
I. VICARIAT DE SAINT MICHEL
1. PAROISSE CATHÉDRALE REGINA MUNDI
2. PAROISSE SAINT MICHEL
3. PAROISSE BUYENZI
4. PAROISSE KANYOSHA
5. PAROISSE KININDO
6. PAROISSE MUSAGA
7. PAROISSE NYAKABIGA
8. PAROISSE RUZIBA
9. PAROISSE MUTANGA SUD
II. VICARIAT DE GIHOSHA
1. PAROISSE GIHOSHA
2. PAROISSE BUTERERE
3. PAROISSE GATUMBA
4. PAROISSE KAMENGE
5. PAROISSE KINAMA
6. PAROISSE NGAGARA
AUMONERIES ET CHAPELLES
1. PAROISSE CHRIST-ROI (AUMONERIE MILITAIRE)
2. AUMONERIE DE LA POLICE
3. CENTRE JEUNES KAMENGE
4. SANCTUAIRE MONT SION GIKUNGU
4. PETIT SEMINAIRE KANYOSHA
III. VICARIAT DE BUHONGA
1. PARUWASE BUHONGA
2. PARUWASE JENDA
3. PARUWASE KARINZI
4. PARUWASE MAGARA
5. PARUWASE MATARA
6. PARUWASE MAYUYU
7. PARUWASE MUBIMBI
8. PARUWASE MUTUMBA
9. PARUWASE RUGAZI
10. PAROISSE RUSHUBI
11. PAROISSE RUTONGO
IV. VICARIAT DE MURAMVYA
1. PAROISSE BUKEYE
2. PAROISSE BUKWAVU
3. PAROISSE BUZIRACANDA
4. PAROISSE KIGANDA
5. PAROISSE KIVOGA
6. PAROISSE MUNANIRA
7. PAROISSE MURAMVYA
8. PAROISSE RYARUSERA
9. PAROISSE GASURA
Poser une question
92 Visiteurs en ligne
Archidiocèse de Bujumbura
Gihosha
Tél : 22 23 14 76
Centre Diocésain de Communication
CEDICOM
B.P. 690 Bujumbura
Tél. : 22 22 05 00
E-mail : cedicom.buja@gmail.com
Newsletter

Rechercher
Suivez-nous sur :