Notice: Undefined offset: 5 in /home/www/archidiocesedebujumbura.bi/php/function.php on line 3133
Le vœu des Etudiants de l’Université du Burundi: voir la CVR être le moteur effectif de la réconciliation nationale
Le vœu des Etudiants de l’Université du Burundi: voir la CVR être le moteur effectif de la réconciliation nationale
Date de publication: 24/03/2022632 Vues Publié par : NIBITANGA Michel
Les résultats déjà mis à jour par la CVR sont ceux des enquêtes sur les massacres massifs des années 1972; et d’ici quelques semaines, l’opinion publique peut s’attendre aussi au début des enquêtes sur les massacres de l’an 1988 dites de «Ntega et Marangara», avant que soient entamées les enquêtes sur les crimes commis durant la guerre civile de 1993

Le Vendredi 18 Mars 2022, les Etudiants de l’Université du Burundi étaient des invités favoris de la Commission Vérité et Réconciliation (CVR), quand le Président de cette Commission animait une conférence qu’elle avait organisée à l’intention de la communauté estudiantine et du personnel de cette Université. Cette Conférence s’est tenue dans l’une des amphithéâtres de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion, au campus Mutanga.

L’animation de ladite Conférence a consisté en la présentation, par le Président de la CVR-Burundi lui-même, la mission de cette Commission, ses activités, les résultats déjà obtenus et les perspectives d’avenir. Ambassadeur Pierre Claver Ndayicariye, Président de la CVR, a indiqué aux participants à cette réunion que c’était un grand honneur de s’adresser à eux face-à-face, car auparavant ils ne suivaient que de telles informations via les medias. Et il a expliqué la raison de la présence effective de la CVR parmi dans le milieu universitaire.

Il a signalé: «Nous rencontrons des étudiants des universités parce, dans la mesure où ce sont eux qui vont diriger le Burundi dans les années à venir, nous estimons qu’ils ont besoin de connaître la vérité dorénavant cachée pendant une cinquantaine d’années concernant l’histoire réelle du pays.»

Il a affirmé que durant toutes ces années, personne ne pouvait oser parler notamment de l’existence des fosse communes contenant des ossements des victimes des massacres massifs commis depuis les années 1972, et qu’ils ont besoin d’une préparation mentale d’un mode de gouvernance promouvant les valeurs de vérité et réconciliation et exempt de violences semblables à celles observées au cours de l’histoire.

Il a ajouté qu’aucun livre d’histoire n’a jamais parlé des cas de personnes massivement tuées et jetées dans des fosses communes, alors que des veuves et des orphelins de ces violences traînaient cette douleur et cette souffrance depuis 50 ans sans qu’ils aient droit d’être soulagés moralement.

Il a qualifié  toute l’histoire antérieure  de «Mensonge d’Etat» et  «Mensonge communautaire» qui a gardé les citoyens dans une myopie sociale et politique. «Nous voulons que le Burundi aujourd’hui et de demain découvre cette horreur, tout en essayant d’édifier une société réconciliée, qui commence par la connaissance de la vérité pour ensuite mettre en place des mécanismes de garantie de non-répétition», a-t-il annocé.

Le Président de la CVR a interpellé les étudiants  d’être des messagers de la paix, de la vérité et de la réconciliation nationale, et surtout de s’attendre à une histoire réécrite. Cette phase d’animation a été suivie de la projection d’un film documentaire sur les enquêtes faites sur les des massacres massifs commis dans les années 1972. La conférence s’est clôturée sur un moment d’échanges entre les participants et les membres de la Commission.

Effectivement, une société réconciliée et des mécanismes de garantie de non-répétition ou de règlement de comptes entre les familles des victimes et celles des bourreaux, c’est surtout cela qui a été au centre des préoccupations des étudiants, du moins ceux qui ont accepté de s’entretenir avec des journalistes dans des interviews.

On pouvait les entendre dire: «Tout ce que nous demandons à la CVR est de veiller à puiser toute la vérité attendu, touchant toutes les épisodes de l’histoire sombre du pays, allant des massacres de l’an 1972 jusqu’à l’an 2008, et cela sans aucun penchant, pour établir l’équilibre dans des enquêtes, trouver une information moins contestée, et arriver à asseoir une nation réconciliée où des générations actuelles et futures se diront pour toujours "Plus jamais ça!"»


La Commission Vérité et Réconciliation (CVR) est consécutive aux situations de troubles que le Burundi a connues à différentes épisodes, dont celles de 1965, 1969, 1971, 1972, 1988, 1991 et 1993, cette dernière étant la plus longue et la plus meurtrière que le Burundi ait jamais connue. L'idée de la mise en place de la CVR relève des accords d'Arusha, en 2002, sous l'inspiration des expériences des autres pays qui ont eu à solder un passé de violations massives des Droits de l’Homme pour construire un avenir meilleur.

Le point de départ était la Résolution N°S/R/1606/2005 du 20/06/2005 du Conseil de Sécurité de l’ONU qui proposait au Burundi la création de deux organes de Justice Transitionnelle, à savoir: une Commission Vérité et Réconciliation chargée d’établir les faits relatifs aux crimes commis liés à la crise, sans compétences juridictionnelles, et une Chambre spéciale intégrée au système judiciaire classique burundais qui serait appelée à connaître de ces crimes.

Alors que la période qui avait été retenue est celle qui va de l’indépendance du Burundi, en 1962, jusqu’à la date où le dernier mouvement armé a rejoint le processus de paix, le 04 Décembre 2008, c'est en date du 13 Juin 2011 que le Gouvernement a sorti le Décret n°100/152 portant création et nomination des membres du Comité Technique chargé de la préparation de la mise en place des mécanismes de justice transitionnelle, comité dont la composition a été modifiée par un autre Décret n°100/198 du 07/07/2011.

L’une des missions de ce comité était d’élaborer un avant-projet de loi sur la Commission Vérité et Réconciliation, dans le but de vider le contentieux auquel le pays faisait face suite aux crises violentes cycliques qui l’ont secoué depuis son indépendance jusqu’à nos jours, et cela de manière à garantir la vie en paix et la réconciliation du peuple burundais.

La loi portant Création, Mandat, Composition, Organisation et Fonctionnement de la Commission Vérité et Réconciliation (CVR) a été adoptée le jeudi 17 Avril 2014 au cours de la séance plénière de l’Assemblée Nationale du Burundi.

Une fois cette Commission mise en place, il lui a été demandé d’assurer le Droit de savoir des victimes et de toute la communauté, le Droit des victimes à l’écoute et à la reconnaissance publique de leur souffrance, le Droit à la réparation, le devoir de mémoire et la réécriture de l’histoire, la consolidation du «vouloir vivre ensemble» et la réconciliation nationale.

Les résultats des travaux de la CVR déjà mis à jour sont ceux des enquêtes sur les massacres massifs des années 1972. Toutefois, il a déjà été communiqué que d’ici quelques semaines, l’opinion publique peut s’attendre aussi au début des enquêtes sur les massacres de l’an 1988, dites de «Ntega et Marangara» en provinces respectives de Kirundo et Ngozi, avant d’entamer les crimes commis durant la guerre civile de 1993 jusqu’en 2008, quand le dernier mouvement des combattants déposait les armes pour rejoindre la table des négociations et l’intégration aux forces régulières.

Michel Nibitanga, CEDICOM

niyibitangaclaude100@gmail.comThank you very much for CVR organization for taking the time for making an open discussion at Mutanga Campus with its students as Burundians future leaders for transforming our bad past history into positive one so that to build our nation we wish as future generation.23/06/2022 à 19h07
Commentaires
Recherche
Horaire des Messes
I. VICARIAT DE SAINT MICHEL
1. PAROISSE CATHÉDRALE REGINA MUNDI
A. Messes
Samedi : 17h00 (en Français)
Dimanche : 6h00 (en Kirundi),  7h00 (en Kirundi),  8h15 (en Français),  10h00 (en Kirundi),  12h00 (parfois, possibilité d'une messe circonstancielle, en Kirundi), 17h00 (en Français)
B. Adoration
Mardi : toute la journée, à la Chapelle
Jeudi : toute la journée, à la Chapelle
Samedi : 6h45 à 8h00
2. PAROISSE SAINT MICHEL
A. Messes
Samedi : 17h00
Dimanche : 6h30, 8h00, 10h00, 12h00, 16h30
B. Adoration
Jeudi : toute la journée
3. PAROISSE BUYENZI
A. Messes
6h00 (en Kirundi), 8h00 (en Kiswahili), 10h30 (en Kirundi), 16h30 (en Kirundi)
B. Adoration
Mercredi : 17h30
4. PAROISSE KANYOSHA
A. Messes
6h00, 7h30, 9h00, 10h30 et 16h
B. Adoration
Jeudi : 18h00
Dimanche : 13h00 à 16h00
Premier vendredi du mois : toute la journée
5. PAROISSE KININDO
A. Messes
6h00, 7h30, 8h45, 10h30, 17h30
B. Adoration
Jeudi, toute la journée
6. PAROISSE MUSAGA
A. Messes
Samedi : 17h00
Dimanche : 6h10, 08h00, 10h30, 16h30
B. Adoration
Mardi : 12h00 à 16h00
Jeudi : 15h00 à 16h00
Vendredi : 12h00 à 14h00
7. PAROISSE NYAKABIGA
A. Messes
Samedi : 17h30
Dimanche: 6h00 (en Kirundi), 8h00 (en Kiswahili), 10h00 (en Kirundi), 17h00 (en Kirundi)
B. Adoration
Du lundi à vendredi : 7h00 à 16h45
8. PAROISSE RUZIBA
A. Messes
6h30, 8h30, 10h30, 16h30
B. Adoration
Jeudi 15h et le 1er vendredi du mois
9. PAROISSE MUTANGA SUD
A. Messes
6h15, 08h15, 10h30, 17h00
Campus Mutanga : messe à 11h (en kirundi et en français alternativement)
B. Adoration
Mardi : toute la journée après la messe de 6h00
II. VICARIAT DE GIHOSHA
1. PAROISSE GIHOSHA
Messes de la semaine
Lundi - Samedi : 06h30
Dimanche : 6h00, 10h30, 16h00 ( en Kirundi) 08h15 en Français
Lundi à 18h00, messe en Français, suivie de l'adoration, jusqu'à 19h00.
Vendredi : Adoration à 17h30, suivie de l'Eucharistie en Français, à 18h30
2. PAROISSE BUTERERE
A. Messes
6h00, 8h00, 10h00, 16h30
B. Adoration
Jeudi : 15h00 à 17h15
Samedi : 5h30 à 6h20
3. PAROISSE GATUMBA
A. Messes
6h30, 8h30, 10h30
B. Adoration
Jeudi : 7h00 à 8h00
Deuxième lundi du mois : 17h30 à 19h00
4. PAROISSE KAMENGE
Messes
6h, 7h30, 9h00 (swahili),10h30,16h30
Gatunguru : 9h30
Nyabagere : 9h30
Muberure : 8h00, 10h00
Nyambuye : 8h00, 10h00
Gishingano : 8h00, 10h00
Buhayira : 9h30
Mbirira : 8h00
Adoration à la Paroisse
Jeudi 16h30 un jour par mois
5. PAROISSE KINAMA
A. Messes
06h00 (en Kirundi), 08h00(en Kiswahili), 10h00 (en Kirundi), 16h00 (en Kirundi)
Gahahe-Carama (en Kirundi) : 07h00 et 09h30
Gasenyi (en Kirundi) : 09h00
B. Adoration
Lundi à samedi de 7h00 à 19h00
6. PAROISSE NGAGARA
A. Messes
Samedi : 17h30
Dimanche: 6h00, 08h00, 10h00, 17h00
B. Adoration
Jeudi : 17h00 à 17h30
AUMONERIES ET CHAPELLES
1. PAROISSE CHRIST-ROI (AUMONERIE MILITAIRE)
A. Messes
8h15, 10h30
B. Adoration
-
2. AUMONERIE DE LA POLICE
A. Messes
API : 7h30 et 10h30
Socarti : 7h30, 10h30
Ex ENAPO : 8H30
1er GMIR (Buyenzi) : 10h30
2ème GMIR (Kanyosha) : 10h30
Socarti : Adoration, 1er mercredi du mois
3. CENTRE JEUNES KAMENGE
Messe
10h30 en français
4. SANCTUAIRE MONT SION GIKUNGU
Messes
6h00, 8h00,10h00 et 16h00
Adoration
Lundi à vendredi à partir de 7h00 jusqu'à 21h30
Dimanche de 13h00 à 18h00
4. PETIT SEMINAIRE KANYOSHA
Messe
Messe des séminaristes : 6h45
1ère Messe des fidèles : 8h30
2ème Messe des fidèles : 10h15
Adoration
Adoration du Saint Sacrement par les séminaristes et autres fidèles qui veulent : Dimanche à 18h15 à 19h00
III. VICARIAT DE BUHONGA
1. PAROISSE BUHONGA
A. Messes
Samedi : 12h00
Dimanche : 7h30, 10h00
B. Adoration
Jeudi : 7h30 à 8h30
Jeudi de la troisième semaine du mois : toute la journée
2. PAROISSE JENDA
A. Messes
Samedi : 12h00
Dimanche, 7h45, 10h00, 16h00
B. Adoration
Jeudi : toute la journée après la messe de 7h15
3. PAROISSE KARINZI
A. Messes
7h30, 10h00
B. Adoration
Du lundi au samedi : 6h00 à 6h30
4. PAROISSE MAGARA
A. Messes
7h30, 10h00
B. Adoration
Dimanche : 7h00 à 7h30
5. PAROISSE MATARA
A. Messes
7h30, 10h00
B. Adoration
Jeudi : 15h00
6. PAROISSE MAYUYU
A. Messes
8h00, 11h00
B. Adoration
Vendredi : 8h00 à 17h00
7. PAROISSE MUBIMBI
A. Messe
7h30, 10h00
B. Adoration
Jeudi : 8h00 à 10h00
8. PAROISSE MUTUMBA
Messes
7h30 et 10h00
Adoration
Jeudi à 14h00 sauf le 1er vendredi du mois (7h30)
9. PAROISSE RUGAZI
A. Messes
7h30, 10h30
Jeudi : 15h00
B. Adoration
Jeudi : 8h00
10. PAROISSE RUSHUBI
A. Messes
7h30, 10h00
B. Adoration
Jeudi : 8h00
11. PAROISSE RUTONGO
A. Messes
7h30; 10h00
B. Adoration
-
IV. VICARIAT DE MURAMVYA
1. PAROISSE BUKEYE
A. Messes
Samedi : 16h00
Dimanche : 6h00 , 7h40, 9h30, 11h30
B. Adoration
Jeudi : 7h10 à 19h00
2. PAROISSE BUKWAVU
A. Messes
7h30, 10h00
B. Adoration
Jeudi : 14h00 à 15h00
3. PAROISSE BUZIRACANDA
A. Messes
Samedi : 12h00
Dimanche : 7h30, 10h00
Mercredi : 17h30 (Messe en Français)
B. Adoration
Jeudi : 16h00
Dimanche : 13h00
5.PAROISSE GASURA
4. PAROISSE KIGANDA
A. Messes
Samedi : 11h00
 Lycee: 16h00
Dimanche : 7h00, 9h00, 11h00
B. Adoration
Jeudi : 16h00
Dimanche : 13h00
5. PAROISSE KIVOGA
A. Messes
6h30, 8h30, 10h30, 12h30
B. Adoration
Jeudi : après la messe de 6h30
6. PAROISSE MUNANIRA
A. Messes
Samedi : 12h00
Dimanche : 7h15, 10h00
B. Adoration
Jeudi : 7h30 à 18h00
Premier vendredi du mois : 7h30 à 12h00
7. PAROISSE MURAMVYA
A. Messes
7h00, 8h30, 10h30
B. Adoration
Jeudi : toute la journée
8. PAROISSE RYARUSERA
A. Messes
8h00, 10h15
B. Adoration
Jeudi : après la messe de 6h30
Parole de Dieu
Avez-vous une question?
Faire un Don
Tweets de CEDICOM
Tweets du Pape
Posts de CEDICOM
98 Visiteurs en ligne
Centre Diocésain de Communication CEDICOM
Nos contacts
Bld Patrice Lumumba, 21, Bujumbura, Burundi
+257 22 22 05 00
+257 61 22 19 19
B.P. 690 BUJUMBURA BURUNDI
cedicom.buja@gmail.com
Inscription à la newsletter
Posez une question
©2022. CEDICOM Archidiocèse de Bujumbura Designed by : DS COMPANY
Faites un don au Diocèse* Caritas pour les vulnérables* Formation des Séminaristes et des catéchistes* Construction des Eglises dans les Succursales* Soutien aux prétresModalités de donationTransfert sur un compte de l'ArchidiocèseEn francs burundais : Interbank Burundi : 701-02790-0152(Diocèse de Bujumbura)En Dollar américain : BRB : 3302/493 (Archidiocèse BUJA/USD) Swift Code : BRBUBIBIEn Euro : BRB : 3320/368 (Archidiocèse de Buja/EURO) Swift Code : BRBUBIBI